« La Foudre » d’Olivier Serrano

15 Oct

Après « Lapse » de Gilles Guerraz, voici un autre film dont une partie du financement se fait par Ulule.

Concernant Ulule et son système de crowdfunding, j’en ai déjà parlé en détail ici. Mais comme je suis « un mec hypra-génial-cool sympa » (je cite mon entourage) j’ai copié/collé rédigé de nouveau et avec amour le passage pertinent de mon article qui disait :

 Le « crowdfunding » est un mode de financement qui consiste à démarcher directement auprès d’un public de masse : en l’occurrence les internautes. Le site Ulule.com propose de participer au financement de projets divers comme des livres, des albums, des tournées ou, comme c’est le cas ici, des courts-métrages. Je me souviens avoir rédigé en avril 2009 un article enthousiaste sur Motion Sponsor qui cherchait à boucler le budget de post-production du long-métrage « La Horde » (je ne m’étendrai pas sur ce film, mais je garde un bon souvenir de l’avant première avec le fan de la première heure assis à ma droite qui jubilait durant toute la projection, un grand moment). L’article est ici au passage. Depuis on trouve à boire et à manger avec ce système et tous les projets n’aboutissent pas forcémment. Normalement le projet se fixe un objectif (rassembler telle somme au bout d’un temps limité) et s’il est rempli, banco, sinon tant pis et les donateurs ne seront pas sollicités.

Pour en revenir à « La Foudre », je zyeutais le projet depuis un moment (tout simplement parce que j’avais confondu le réalisateur avec une autre connaissance, réalisateur aussi). Mais comme j’estime que la plupart des projets méritent d’aboutir et que tout le monde à sa chance, je vais vous parler plus longuement du film d’Olivier Serrano.

Le Pitch : Sous une dictature, un enfant voit sa famille brisée par un homme puissant qui séduit sa mère et assassine son père.

« C’est un triangle amoureux dont l’histoire devient criminelle parce qu’elle se déroule pendant une dictature. Ou bien c’est le portrait d’une dictature ordinaire vue à travers un adultère meurtrier. Ce qui nous intéresse ici, ce sont les différents états de soumissions auxquels s’abandonnent les personnages.
Une forêt, une maison isolée, une milice terrifiante, un insigne foudroyant, des soldats de plombs… A mi-chemin entre Corneau (période Série Noire), Miller’s Crossing des frères Coen et les films deJean-Pierre MelvilleLA FOUDRE est un drame sombre et bouleversant. » 

Le casting : Charley Fouquet (Thelma, Louise et Chantal, Secret Défense), Anatole De Bodinat (La Princesse de Montpensier, L’Assassinat d’Henri IV), Jérémy Bardeau (Le Code A Changé, Secret Défense), Antoine Laurent (Avant Qu’il Ne Soit Trop Tard, Comment Te Dire) et Aymeric Cormerais (Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie, Vivre !)

L’équipe : Réalisé par Olivier Serrano, écrit par Matthieu Choquet et éclairé par Reynald Capurro, musique composée par Bruno Alexiu.

Le film est apparemment produit par L’Etablissement et Escape Lane (je n’ai rien trouvé sur ces structures). Concernant le réalisateur, il gravite depuis un moment dans le milieu du cinéma. Niçois qui a passé sa maîtrise en cinéma à Aix-en-Provence (yeah !), il a réalisé de nombreux documentaires ainsi que pas mal de making-of dont ceux de « Renaissance », « Monsieur N. » ou encore « Les Chevaliers du Ciel ». Mais comme ce qui nous intéresse c’est son passé côté fiction je vais vous parler rapidement de son précédent, et premier, court-métrage (visible un peu plus loin). Dans « Elle viendra pas » (2008), Nils veut présenter sa petite ami à Pablo, mais elle se fait attendre. Entre les deux amis la tension monte.
Le court-métrage, déjà écrit par Matthieu Choquet et mis en lumière par Reynald Capurro, met en scène deux comédiens qui seront dans « La Foudre » : Antoine Laurent et Aymeric Cormerais. Bon, honnêtement j’ai été un peu déçu, le type de caméra donne un rendu amateur (heureusement l’équipe triche sur certains plans en longue focale ou avec des mouvements de caméra) et le scénario s’étire un peu. En revanche le jeu d’acteur tient bien la route et je vous invite à visionner le film jusqu’à la fin pour comprendre le pourquoi du scénario. L’idée de base est même plutôt pas mal et la chute fonctionne. Mais j’estime qu’Olivier Serrano à suffisamment d’expérience sur de vrais plateaux de cinéma pour pouvoir mener à bien son nouveau projet.

À l’heure actuelle le film a reçu 33 soutiens pour atteindre une somme de 3850€ sur les 5000€ nécessaires. Il reste encore seize jours avant la fin de la collecte, je pense que le film peut les atteindre (la plupart des donateurs attendent la dernière minutes pour voir si les gens ont suivi).

Le site du réalisateur

Le blog de « La Foudre »

La page Ulule (si vous voulez faire une donation sinon vous pouvez me donner l’argent directement)

Je vous laisse avec le précédent court-métrage d’Olivier, et quelques images concernant son futur projet.

« Elle viendra pas » :

Quelques photos des comédiens (la bonne idée : un shoot photo juste pour ce projet où les comédiens ont le visage sombre et inquiétant, ce qui accroche tout de suite plus qu’une photo Book, et s’accorde avec la tonalité annoncé de « La Foudre ») :

Charley Fouquet jouera Anna Blagier
Anatole de Bodinat jouera Manset
Jérémy Bardeau jouera Gilles Blagier
Antoine Laurent jouera Réno
Aymeric Cormerais jouera Ringer

Quelques références visuelles pour son futur court-métrage : 

Miller’s Crossing (Joel & Ethan Coen)
Miller’s Crossing (Joel & Ethan Coen)
Miller’s Crossing (Joel & Ethan Coen)
Série Noire (Alain Corneau)
Série Noire (Alain Corneau
Série Noire (Alain Corneau)
Le Professeur (Valerio Zurlini)
Le Professeur (Valerio Zurlini)

Le Professeur (Valerio Zurlini)

Publicités

4 Réponses to “« La Foudre » d’Olivier Serrano”

  1. Matthieu Choquet 15 octobre 2011 à 19 h 26 min #

    Merci beaucoup de parler de ce projet qui nous tient beaucoup à coeur !

    • raphaelcarlier 15 octobre 2011 à 20 h 07 min #

      Avec plaisir, je continuerai de suivre l’avancement du projet.

Trackbacks/Pingbacks

  1. « Lundi, 18h  de Michael Cohen « fenetresurcourt - 21 novembre 2011

    […] un nouveau projet, plus intimiste : « Lundi, 18h ». À l’instar de « La Foudre » et de « Lapse » Michael Cohen recherche une partie du financement avec Ulule […]

  2. “The Radar” – encore huit jours pour aider le film « fenetresurcourt - 13 avril 2012

    […] rappel de nombreux courts-métrages dont je parle sur le site se sont financés via Ulule : “La Foudre“, “Lundi 18h“, “Exterminatus“, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :