« CTIŇ » de Cyrille Drevon

28 Nov

Ce film fait partie de la compétition française de courts-métrages du Paris International Fantastic Film Festival (PIFFF)

Synopsis : Le mythe du savant fou à la sauce baroque. Au douzième coup de minuit, un homme se réveille entouré d’inconnus au langage incompréhensible pour un curieux souper qui dégénère…

Réalisé par Cyrille Drevon avec Pierre Lefebvre, Gaëlle Jeantet, Daniel Schröpfer, Marie-Pascale Grenier et Guillaume Delaunay.

Autre film particulier diffusé au PIFFF, « CTIŇ » est un curieux foutoir dans le sens où le film semble déborder d’idée mais la structure narrative se barre dans tous les sens (à mon humble avis). En même temps il paraît qu’une grande partie du film n’a pas pu être filmée faute de moyens.

Pour en revenir au film, après quelques inserts qui nous présentent un décor étrange nous assistons à un curieux repas avec de drôles d’énergumènes. Un passage qui évoque furieusement la séquence du pudding dans le film culte de Peter Jackson « Brain Dead ». C’est dérangeant, écœurant, parfois drôle, et la scène prend tout son sens sens à la fin du métrage. Une fin un poil trop longue à mon goût. De ce que j’ai compris chaque personnage renvoie à un trait du comportement humain. Il y est aussi question de manipulation, d’image et de mutation puisque le film se déroule en Ukraine post-Tchernobyl. Au passage « CTIŇ » est le mot ukrainien pour dire « stop ». Si j’ai vraiment eu du mal à accrocher au film le travail sur la partie artistique est très impressionnant. Un petit côté Jeunet-Caro à l’image que l’on retrouve aussi dans les décors très travaillés. Les costumes et les maquillages sont aussi très réussis, on regrette juste que la caméra utilisée donne un aspect vidéo un peu trop marqué dans certains plans ; une des tares du 5D.

Au final ce film est une curieuse variation autour de Frenkenstein qui fait plus appel aux sens qu’aux méninges. Et à défaut de faire l’unanimité on peut dire que « CTIŇ » sort définitivement des productions habituelles !

Pour l’anecdote le film est aussi produit par Insolence Productions (Tous les hommes s’appellent Robert)

Le site du film

La page Facebook

Le sympathique site du réalisateur (avec d’autres courts-métrages)

Bande-Annonce du film :

Quelques images du film :

Publicités

6 Réponses to “« CTIŇ » de Cyrille Drevon”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Compte-rendu PIFFF « fenetresurcourt - 8 décembre 2011

    […] – “CTIŇ” de Cyrille Drevon […]

  2. Compte-rendu du PIFFF « fenetresurcourt - 8 décembre 2011

    […] – “CTIŇ” de Cyrille Drevon […]

  3. “On/Off” de Thierry Lorenzi « fenetresurcourt - 30 juillet 2012

    […] images glanées sur le site du décorateur/accessoiriste Luc Lafont (“CTIN”) […]

  4. “Absence” de Kevin Lecomte « fenetresurcourt - 25 août 2012

    […] d’Anaïs Bertrand. Une société au catalogue très intéressant puisqu’on y trouve “CTIN” et “Tous les Hommes s’appellent […]

  5. 4e édition du Festival du Film Merveilleux et Imaginaire – du 27 au 29 juin | fenetresurcourt - 25 juin 2013

    […] Qui sont les super-héros de Cisco K Merci mon chien de Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin CTIЙ ! de Cyrille Drevon Refuggio 115 de Ivan […]

  6. Festival du Film Merveilleux – Compte rendu deuxième jour | fenetresurcourt - 29 juin 2013

    […] Toujours aussi singulier, c’est la troisième ou quatrième fois que je découvre le film de Cyrille en festival. Ce souper façon Brain Dead est toujours aussi dérangeant qu’intriguant avec un très gros travail sur la plastique. L’essai n’en demeure pas moins intéressant. Vous pouvez relire mes impressions en détail par ici. […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :