« Scylla » de Jean-Charles Gaudin et Aurélien Poitrimoult

8 Déc

Ce film fait partie de la compétition française de courts-métrages du Paris International Fantastic Film Festival (PIFFF)

Synopsis : Trois jeunes gens viennent passer la journée sur une très belle plage. Un garde forestier les observe au loin…Le soir venu, les jeunes gens doivent dormir au milieu d’une nature qui pourrait bien devenir menaçante.

Réalisé par Jean-Charles Gaudin et Aurélien Poitrimoult avec Constance Pizon et Aurélia Crebessegues

Je n’avais jamais entendu parler de ce film ni de ses auteurs avant de le découvrir en salle. Une vraie bonne surprise et même un de mes coups de cœur. « Scylla » débute comme un traditionnel slasher movie en mettant en place tous les éléments nécessaires : le trio d’amis parti camper dans un coin reculé (composé d’une fille sortant d’un traumatisme, une jolie blonde nommée Cindy accompagnée de son copain) et le garde forestier inquiétant au possible. Si le déroulement s’annonce très attendu on finit par se dire « pourquoi pas ! ». Le film est très bien troussé au niveau de la mise en scène, de la lumière et des cadrages, les acteurs sont justes à défaut d’avoir un grand rôle, un vrai plaisir coupable en somme. Sauf que les auteurs sont des malins et décident d’opérer un virage radical dans le dernier tiers du métrage en changeant la tonalité du film (du slasher on passe au fantastique pour ne pas dire au film de monstre). Une petite façon de dire « on s’est bien amusé en mettant des clichés en avant mais voilà de quoi parle notre film ». Ça fonctionne du feu de dieu et le look de la créature ainsi que les effets spéciaux sont inattaquables. Le seul bémol en ce qui me concerne vient de l’usage d’un reflex Canon pour mettre en boîte le film, le rendu vidéo faisant parfois tâche surtout quand il y a du moirage à l’écran. Mais je tempère mes propos en tirant mon chapeau à la mise en scène et au travail sur l’esthétique.

Pour vous parler un peu des auteurs j’ai découvert que le dénommé Jean-Charles Gaudin est un scénariste réputé de bandes-dessinées (il a signé les cinq premiers tomes de l’adaptation de l’Assassin Royal de Robin Hobb). Par ailleurs j’ai trouvé de jolies planches d’un projet de court-métrage intitulé Garous, dont J.C. Gaudin est l’auteur. Le crayonné est l’oeuvre de Laurent Sieurac. C’est par ici pour les intéressés : Blog de Laurent Sieurac.

Aurélien Poitrimoul a déjà réalisé plusieurs courts-métrages dont un fan-film sur Le Frelon Vert et une adaptation du Horla de Maupassant avec dans le rôle titre… Francis Lalanne. Il a été assistant sur de nombreux longs-métrages. Vous pouvez retrouver une interview complète d’Aurélien sur le sympathique blog de Paul Doucet : L’interview sur Lord of Traffic.

Pour ne pas trop dévoiler la fin du film je ne reviendrais pas sur la signification mythologique du nom Scylla…

N’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook du film (avec en prime une partie du making-of)

Par le plus grand des hasards je suis tombé sur une vidéo présentant le travail (bluffant) de la société WIP Studio sur « Scylla ». 100% SPOILERS donc à réserver aux personnes ayant vu le film :

Quelques images du film et des coulisses :

Une planche de "Garous" un vieux projet de Jean-Charles Gaudin


Une Réponse to “« Scylla » de Jean-Charles Gaudin et Aurélien Poitrimoult”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Compte-rendu PIFFF « fenetresurcourt - 8 décembre 2011

    […] – “Scylla” de Jean-Charles Gaudin et Aurélien Poitrimoult […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :