« Entre Deux » de Lucas Fabiani et Pascal Barbier

25 Juin

Ce film fait parti de la sélection du festival G.E.N.R.E. III

Synopsis : Sur le parking d’un aéroport, deux hommes et une femme se préparent à braquer un riche homme d’affaire. La chose paraît simple mais la victime s’avère être le père de l’un des deux malfrats.

Réalisé par Lucas Fabiani et Pascal Barbier avec Michaël Abiteboul, Marie Delmas, Olivier Marois, Hélène Sargue, Pierre Fabiani

Voici un court que j’ai longtemps hésité à présenter, mais j’ai décidé de parler de toute la sélection du festival alors pas d’exception(s). Je précise d’avance que je vois « Entre Deux » pour la troisième fois et que j’ai toujours autant de mal à accrocher au film du binôme. Mais les quelques réactions positives, voire enthousiastes, à l’égard du court de Pascal Barbier et Lucas Fabiani prouvent une fois de plus que les goûts et les couleurs ne se commandent pas. C’est aussi la preuve qu’il y a un public pour ce genre de film, dont je ne pense pas faire parti. À mon sens ce court est bien trop vulgaire, provoc’ et violent. Entre masturbation, viol et exécution sommaire « Entre Deux » n’a pas volé son interdiction au moins de 16ans. Si l’humour, très noir, ponctue un peu le tout il y a un manque cruel de second degré. Le bon point du scénario étant « l’évolution » des personnages qui changent et inversent les rôles tour à tour (l’arme à feu servant de passage de flambeau), cette bonne idée est tout de même plombée par un galerie de personnages détestables : des enfoirés de première plus pathétiques que sympathiques. Dans un Tarantino, au moins, on s’attache aux personnages. La réalisation est en revanche de premier ordre, une très belle photo du chef opérateur Mahdi Lepart et un plan séquence (qui couvre les 18 minutes du film) très bien orchestré par les réalisateurs ; les comédiens jouent leur rôle à fond, dommage que les personnages soient aussi creux.
À mon sens un emballage fort séduisant mais un contenu aussi maigre qu’indigeste. D’autant plus rageant que les talents sont là. Je précise une fois de plus qu’il s’agit de mon point de vue et que le film a reçu des avis complètement opposés. Je cite par exemple CritiqueFilm.fr « Le plan simple et réglé qui foire lamentablement. Déjà vu ? Certes. Mais pourtant les auteurs ont parfaitement réussi à déjouer les codes du genre tout en assumant pleinement leur « tarantinophilie ». C’est drôle, décalé, déjanté. Les comédiens excellent et la réalisation est au cordeau. Un de nos quatre coups de cœur. » ou encore ScifiUniverse.com : « Au départ, on est loin d’être ici dans la finesse. Le début agacerait même pour son côté provoque gratuit et par ses dialogues « cool » qui semblent quelques peu forcés. Reste que de Lucas « Kub » Fabiani et Pascal Barbier amènent un très joli plan séquence et une deuxième partie bien mieux maîtrisée en termes d’histoire et de dialogues, avec une conclusion particulièrement sympathique. »

 

Lucas Fabiani a déjà réalisé quelques courts-métrages comme « La Chambre Vide », « Trois Anges Passent » ou « La Confession ». Son travail en tant que réalisateur/monteur dans le domaine du clip vous parlera peut-être plus sous son pseudonyme « Kub » du duo « Kub & Cristo ». Pascal Barbier a réalisé en 2007 le court-métrage « Ego » où il se situait des deux côtés de la caméra et qui mettait déjà en scène Marie Delmas (la bimbo de « Entre Deux »).

Page Facebook du film

Le plein de photos du tournage

La Bande-Annonce du film :

Quelques extraits (attention spoilers) :

Bande Démo de Lucas Fabiani :

Bande Démo de Kub & Cristo :

Le réalisateur Pascal Barbier (à droite) et le chef opérateur Mahdi Lepart (au milieu)

Le chef opérateur Mahdi Lepart (gauche), le réalisateur Lucas « Kub » Fabiani (milieu) et le comédien Michaël Abiteboul (à droite)

Publicités

5 Réponses to “« Entre Deux » de Lucas Fabiani et Pascal Barbier”

  1. Anonyme 26 juin 2012 à 10 h 55 min #

    Merci pour toutes les photos du tournage.

  2. Anonyme 26 juin 2012 à 10 h 56 min #

    Signé: Liam :o)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Compte-rendu de G.E.N.R.E. III « fenetresurcourt - 27 juillet 2012

    […] – “Entre Deux” de Lucas Fabiani et Pascal Barbier […]

  2. “I’m a Sharpener” de Mahdi Lepart « fenetresurcourt - 5 septembre 2012

    […] clips et publicités ainsi que des courts-métrages comme “L’Enclume” et “Entre-Deux“. Si sa première expérience en tant que réalisateur remonte à 2005 avec “Le Petit […]

  3. « Douce Nuit  de Pascal Thiebaux « fenetresurcourt - 7 janvier 2013

    […] (« La Ville est Calme« , « Le Portail« , « Entre Deux« , « I’m a Sharpener« ,…). Ils seront en charge de la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :