« La Casa del Lago » de Galder Gaztelu-Urrutia

27 Juil

Ce film fait parti de la sélection du festival G.E.N.R.E. III

Synopsis : « Cela fait des années que tu penses foutre le camp. Regarde la photo. À nouveau. Tu sais où tu te trouves. Une porcherie. Va t’en. Tue-le. Ne parle pas, ne dis rien. Whisky. Minuit. Il ne peut pas l’expliquer. Elle non plus. Cette ville est pourrie. Où se trouve cette vie que tes parents t’avaient promise ? » 

Réalisé par Galder Gaztelu-Urrutia avec Martxelo Rubio, Joseba Apaolaza, Ana Caleya, Mikel Martín.

Un court mi-figue mi-raisin en provenance des Pays-Basques. Comme vous pouvez vous en douter à la lecture du synopsis, et c’est bel et bien le synopsis officiel, le contenu est un peu confu, haché, vénère. Si dans l’ensemble on assiste à un polar très noir où des flics (pourris ?) règlent leurs comptes, difficile de cerner le ton voulu par le réalisateur. L’action est efficace mais quand dès le début du film, l’acteur principal doit dégommer son premier opposant en lui fracassant le crâne avec une bouteille, lui tranchant la gorge, lui roulant sur le corps, et lui tirant dessus (ah et lui retirant dessus encore une fois), on est tout de même assez hilare. Alors quand le réalisateur essaie d’instiller une intrigue et de l’émotion, le tout sans aucun dialogue ; c’est difficile. Reste une très belle réalisation dans l’ensemble, entre mise en scène spectaculaire et esthétique chiadée (tout se passe de nuit), pour un film qui aura mobilisé 80 personnes dans la ville de Bilbo (Bilbao en V.O. et non, un nom de ville pareille ne s’invente pas). Le réalisateur ne livre pas toutes les clés au spectateur, soit parce que l’écriture est maladroite, ou alors pour faire cogiter le spectateur ; l’ennui c’est qu’au final on s’en cogne.

La bande-annonce du film :

Publicités

2 Réponses to “« La Casa del Lago » de Galder Gaztelu-Urrutia”

  1. life insurance quotes 24 avril 2015 à 21 h 49 min #

    Yeah that’s what I’m talking about baby–nice work!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Compte-rendu de G.E.N.R.E. III « fenetresurcourt - 27 juillet 2012

    […] – “La Casa del lago” de Galder Gaztelu-Urrutia […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :