« Souviens-moi » un film en 3D de Joséphine Derobe en préparation

19 Août

On parle souvent de « famille du cinéma », famille qui s’agrandit au gré des rencontres et des tournages. La preuve une fois encore via ce second court-métrage de Joséphine Derobe produit par Khamlaï Prod en la personne de Cédric Fréni, producteur exécutif de « Eve » d’Eric Gandois, où Joséphine Derobe dirigeait la stéréographie… Eric Gandois n’est d’ailleurs pas très loin puisqu’il a signé le storyboard de « Souviens-moi ».

Pour présenter le projet en une phrase, c’est un court-métrage d’une quinzaine de minutes, voyage sensoriel à la première personne, en 3D (relief, stéréoscopique, 3DS, appelez la comme vous le voulez) et pour la première fois pour un court de fiction, du moins me semble-t-il, en holophonie (j’y reviens plus bas)… ne manque plus que l’odorama comme le souligne la réalisatrice elle-même !

Le pitch est tout simple : « Thomas, la trentaine, retourne dans la maison de son enfance pour un étrange tête à tête… »

J’ai eu l’occasion de lire le scénario (je resterai muet comme une tombe) et il s’agit d’une belle aventure humaine que n’aurait pas renié Terence Malick, réflexion sur la vie, la mort, la famille et le passage à l’âge adulte. Bien heureusement la lecture est accessible et le film devrait être apprécié par les simples spectateurs que nous sommes (parce que Malick parfois…).

Pour vous parler un peu plus de sa réalisatrice, vous devez savoir que Joséphine Derobe est la fille du très estimé chef opérateur et stéréographe Alain Derobe qui nous a malheureusement quitté il y a quelques mois. Elle est surtout une stéréographe talentueuse qui a travaillé sur le relief de « Pina » de Wim Wenders, « Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté » de Laurent Tirard et « Minuscule » de Thomas Szabo et Hélène Giraud. Sans compter bien sûr de nombreux formats courts comme « Eve » d’Eric Gandois et son propre film qu’elle a écrit et mis en scène : le sympathique « Journal d’un Frigo » (prises de vue réelles et stop motion).

La réalisatrice et stéréographe Joséphine Derobe dirige ses comédiens sur « Le Journal d’un frigo »

J’ai aussi eu l’occasion de lire la note d’intention très intéressante qui met en avant la légitimité de la 3D sur ce projet et comment la réalisatrice compte jouer sur la perception du relief et de l’espace en fonction de « l’état » de son personnage principal, Thomas. Le tout s’annonce réfléchit et inédit, quand au sujet voici une jolie phrase de Joséphine Derobe : « La vision de Souviens-moi est très personnelle mais le sujet abordé est universel ». Pour en savoir plus sur le contenu, il vous faudra patienter de longs-mois.

Côté technique c’est le Rig miroir (deux caméras à 90°) à base de RED Epic qui a été retenu pour son faible encombrement et le grand capteur de ces caméras. Rappelons que cette configuration à la mode dans l’industrie (« The Amazing Spider-Man », « Prometheus », « Bilbo 1,2 et 3 », « Avatar 2, 3, 4, 12, 45 ») est aussi une des plus légères disponible. Bien entendu le film sera filmé en grue, steadycam et rickshaw pour rendre la caméra « libre et vivante ». Petite innovation technique, l’équipe testera un mini Rig de caméras paluches pour filmer en environnement restreint. Si des paluches ont déjà servi en Rig parallèle sur « Une nuit au cirque 3D » (la cage aux tigres), cette nouvelle configuration sera en miroir.

Autre nouveauté et pas des moindres, le son sera en holophonie. Soit du son en 3D. Petit rappel : pour filmer en relief on place deux optiques à un intervalle équivalent à l’espacement des yeux (6,5cm, dans la pratique cette distance varie en fonction de l’effet recherché). Pour enregistrer un son holophonique on place deux microphones à une distance équivalente à celle des yeux oreilles. Un casque expérimental sera placé sur la tête de l’opérateur de prises de vues. Pour avoir lu le scénario, le son et la spatialisation sont très importants et le choix d’un enregistrement aussi inédit n’est pas anodin.
Vous pouvez écouter des sons holophoniques par ici (à condition d’être muni d’un casque ou d’écouteurs).

Malheureusement je n’ai pas pu me rendre sur le tournage  qui a eu lieu du 11 au 17 août du côté de Meaux (Seine et Marne) mais il y a des chances pour que je rencontre la réalisatrice lors de mon retour sur Paris pour parler plus en détail de ce projet atypique et prometteur.

Pour finir un petit mot sur la société qui produit le film, Khamlaï Prod :

C’est une société créée en 2007 par Monique Debize, Katia Sourzac et Didier Horarau. Katia Sourzac était en charge du département courts-métrages chez EuropaCorp et a travaillé sur de nombreux projets en tant qu’assistante de producteurs (comme Luc Besson), chargée de prod et directrice de production. Didier Horarau a été régisseur général, directeur de production et producteur exécutif en France et à l’international. Il a travaillé chez Luc Besson pendant vingt ans.
Cédric Fréni a rejoint l’aventure un peu plus tard, en 2010, et a principalement travaillé en tant que régisseur général pour des publicités de grandes marques (Dior, L’Oréal). « Souviens-moi » n’est pas le premier court-métrage où il officie en tant que producteur puisqu’il a déjà produit d’autres courts-métrages dont ceux de Claus Drexel.
Tous les quatre se sont rencontrés sur le tournage de Taxi 2 en 1999.

La société produit de la publicité, de l’institutionnel et des courts-métrages donc. J’ai eu l’occasion de visionner les très sympathiques « Soundtrack » et « One Day » (visibles sur le site de la société) de Thomas Leisten Schneider ainsi que « Le Masque » de Frédéric Attuel auquel je n’ai malheureusement pas accroché.
Khamlaï développe deux longs-métrages :  « Le Point du jour » de Roger Marius Delattre et « Les Chiens » de Thierry Nouvel.

Le site de Joséphine Derobe

Voir « Journal d’un frigo » en 2D

Acheter « Journal d’un frigo » en 3D anaglyphe

Le site de Khamlaï prod

Clément Sibony joue Thomas dans « Souviens-moi » © Pascal Chantier

Extrait du storyboard dessiné par Eric Gandois

Publicités

2 Réponses to “« Souviens-moi » un film en 3D de Joséphine Derobe en préparation”

Trackbacks/Pingbacks

  1. "EVE" le film en 3D d’Eric Gandois enfin achevé | fenetresurcourt - 23 avril 2014

    […] mot sur la 3D stéréoscopique (supervisée par Joséphine Derobe depuis passée à la réalisation). Cela fait bien entendu partie intégrante de l’expérience, le procédé étant pris en […]

  2. "Souviens-moi" de Joséphine Derobe | fenetresurcourt - 25 avril 2014

    […] passé sous silence la sortie de ce film présenté ici-même en août 2012 (ouh, le vilain !). Le film est achevé depuis l’année dernière et avec succès, puisque […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :