Films

———

8 rue de la Muette

30 kilos

48h d’enfer

———

Absence

Aftermath (Nacho Cerda)

Aftermath (The) (Greg Tosolini)

Alexis Ivanovitch vous êtes mon héros

À tout prix

Attaque du monstre géant suceur de cerveaux de l’espace (l’)

Awakening (the)

———

Baby Boom

Bad Choice

Before

Block 66

Bucle

Bunker

———

Casa Del Lago (La)

Casse Gueule

Cinderella 3.0

Cotton Candy

CTIN

———

Deadline

Débordements

Demain peut-être

Do

Douce Nuit

———

Elle viendra pas

Entre-Deux

Estomago

EVE

Exterminatus

———

Fatou

Foudre (la)

Fragile

———

Genesis

———

Histoire de famille (une)

———

I’m a Sharpener

Innocence

Insoutenable

———

Judas

Junior

Jusqu’au cou

———

Kangootomik

Karolyn

———

Lapse

Last 3 minutes (the)

Lettre aimée

Leyla

Loop

Lord Inquisitor (the)

Lose Actualy

Lundi, 18h

———

Made in China

Matriarche

Max is Back

Mecs Meufs

Mei Li

Mon Père

Morale m’habite (la)

Möbius

Mwansa the great

———

Navets blancs empêchent de dormir (les)

——–

On braque pas les banques avec des fourchettes en plastique

ON/OFF

Ouaga Mélodie

———

Paris 95

Passage (le)

Peter

Play the game

Portail (le)

Portal Mortal

———

Radar (the)

Rosa 

———

Scylla

Sick

Singularity

Souviens-Moi

Surrender

Sword

———

Tattoo

Trotteur

Tous les hommes s’appellent Robert

Trou de Mémoire

Trous dans le silence (des)

———

Un Jour Sang

———

Vagrant (The)

Vieillesse dans la peau (la)

Ville est calme (la)

———

Welcome to Hoxford

Wormeater

———

XXIT

Publicités

Une Réponse to “Films”

  1. Lebrun 30 janvier 2012 à 15 h 58 min #

    c’est extraordinaire de s’apercevoir sur le web grâce à un moteur de recherche fantastique , que l’un de mes homonymes sur terre a pu réaliser les projets de ma vie rêvée (à savoir le cinéma)
    j’espère très sincèrement que votre carrière cinématographique vous comble car j’ai cessé d’aller au cinéma régulièrement il y a longtemps , la fin de chaque film étant trop douloureuse !! mon histoire d’amour avec le cinéma fut beaucoup trop compromise par des parents castrateurs et frustrants qui ont fait de moi un médecin .
    le monde réel étant tellement décevant , le monde irréel et imaginaire constituait alors un refuge .
    cordialement vôtre
    Vincent Lebrun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :