Tag Archives: 7D

« Sick » de Jean-Luc Herbulot

16 Juin

Ce film fait parti de la sélection du festival G.E.N.R.E. III où il s’est vu décerné le prix du meilleur film.

Synopsis : Lorsque le meurtrier présumé de leur enfant est relâché par la justice faute de preuves,
trois parents décident de faire justice eux-même.

Réalisé par Jean-Luc Herbulot avec Dino Antoniou, Aurélie Meriel, Jim Mc Caffee, Cameron Mc Harg

Classique est efficace, le film de Jean-Luc Herbulot est un film monté « à l’américaine », tourné en langue anglaise au pays de l’Oncle Sam. Si je préfère ne pas dire grand chose au sujet de l’histoire (le film est très court), la twist final Lire la suite

Publicités

« Estomago » de Camille Achour et Jean-Thomas Séité

14 Juin

Ce film fait parti de la sélection du festival G.E.N.R.E. III

Synopsis : Un homme s’est barricadé dans un grand immeuble abandonné. Seul survivant d’une contamination massive, cet agent de sécurité essaie de survivre mais la menace extérieure se fait pesante et les remparts commencent à se fissurer.

Réalisé par Camille Achour et Jean-Thomas Séité avec Dan Bronchinson et Shaya Lelouch

Le film démarre de façon classique en nous annonçant un huit clos post-apocalyptiqueun genre plutôt hype, et passe subitement de « 28 semaines plus tard » à « Silent Hill » en introduisant dans l’obscurité des créatures polymorphes, à la démarche saccadée et couvertes de bandages. Des créatures très impressionnantes toutes droit sorties de la série de jeux vidéo de Konami. La tension monte dans Lire la suite

Femmes Tout Court – Françaises d’ailleurs Saison 2

23 Avr

Il y a maintenant une bonne semaine, j’ai assisté à la projection de trois courts-métrages produits par Les Productions Solidaires.

Avant d’entrer dans le vif du sujet je précise qu’il s’agit d’une commande du FEI (Fonds Européen d’Intégration) sur la difficulté pour les femmes issues de l’immigration de disposer pleinement de leurs corps. Sauf qu’ici l’approche est très éloignée du docu-fiction. Les films existent bel et bien en tant que courts-métrages individuels, chacun de ces trois films proposant une histoire différente vue par le prisme de trois metteurs en scène avec leur sensibilité.
Les films ont été tournés entre octobre et novembre (un week-end par film, c’est très court) pour un budget global de 60 000€ ce qui a permis d’utiliser la caméra Arri Alexa sur deux des films.

Pitch : « Trois destins, trois femmes issues de l’immigration, et leurs difficultés à disposer pleinement de leurs corps. »

Réalisé par Lire la suite

« Lose Actually » de Liam Engle et Daniel Brunet

9 Avr

J’avais prévu d’en parler depuis un moment mais ces derniers temps j’étais occupé à jouer à des jeux vidéo chercher du travail. Et comme j’ai désormais fini Mass Effect 3 du travail je remets le pied à l’étrier (cherchez l’erreur).
Donc « Lose Actually » est un sympathique et frustrant court-métrage pondu par Liam Engle (entre autres, mais c’est l’auteur du « Portail » et j’en parle ici, na !).

Synopsis : Deux potes s’incrustent à une fête. Sur le pas de la porte, ils hésitent (c’est beau c’est de moi – NDLR )

Réalisé par Liam Engle et Daniel Brunet, écrit par Robert Hospyan, Liam Engle & Daniel Brunet. Avec Robert Hospyan et Issame Chayle.
Annoncé ouvertement par le trio comme une comédie geek et trash, « Lose Actually » fleure bon la référence aux sitcoms U.S. , même si le franc parlé des protagonistes dénote un peu avec ce que nous avons l’habitude de voir dans l’hexagone (et c’est tant mieux). Laissant sur sa faim, le court de Liam et de Daniel ferait Lire la suite